Star Trek : Étoiles brisées

Le Codex

#1

48283.2 Journal du Chef Médical

J’ai été placé en charge d’une patrouille médicale au sein du secteur Kodura, l’un des premiers secteurs explorés par la fédération. Sur les 6 runabouts et les deux vaisseaux d’exploration Talon affectés à VMU-12, il nous a été confié un runabout équipé d’un module médical, de 2 modules personnels ainsi que d’un module cargo supplémentaire. Ceci peut s’expliquer par le calme de ce secteur depuis les accords de Kithomer, bien que les dernières informations parlent de troubles dans l’empire Klingon.
L’équipage est composé de moi-même, du Lieutenant K’Tirach Mengh, du Sous-Lieutenant Sion Hosaka et du Chef Michel O’Brillant.
La patrouille est d’un calme attendu, et l’humiliation que le Lieutenant Mengh m’a contraint à lui donner à la boxe klingonne, suite à ses nombreuses provocations et un certain nombre de défis, ainsi que les soins qui s’en sont suivi ont été la seule distraction de ces derniers jours.

48283.2 Journal du Chef Médical, complément

Notre runabout a été détourné de sa patrouille pour rejoindre l’USS Fitzgerald, suite à la demande du capitaine Montgomery. En effet, l’USS Fitzgerald vient de se voir assigner une mission prioritaire, et nous devons donc prendre deux vulcains à son bord, afin de les accompagner sur Temar, et de les aider à accomplir leur mission, de la façon la plus rapide possible et avec toute la courtoisie nécessaire.
Nous nous plaçons parallèlement à l’USS Fitzgerald à Warp 3 et procédons à une téléportation des passagers. Le capitaine Montgomery nous souhaite bonne chance et nous informe qu’il s’agit du cinquième et dernier transfert des passagers.
Les passagers sont T’Lor, une jeune femme plutôt attirante, équipée d’un datapad et un sac avec un badge du V’ket et un mâle plus âgé, Sevar. Celui-ci semble avoir plus de 100 ans, et paraît assez réservé dans ses vêtements cérémonieux, et il a l’air vif.
Le Lieutenant Mengh leur demande s’ils ne sont pas contagieux, prouvant qu’il n’a pas fait attention au briefing. Il sera nécessaire de le reprendre à ce sujet.
Les vulcains refusent de s’expliquer plus avant, prétextant une fatigue avancée. Une fois qu’ils sont dans leurs quartiers, je demande à mes hommes de faire preuve de politesse et de suivre le protocole, mais de faire attention à la sécurité.

48283.2 Journal du Chef Médical, complément

Une heure avant d’arriver à destination, je demande une entrevue avec les passagers et leur rappelle que nous serons beaucoup plus efficace en sachant de quoi il s’agit.
Ils m’expliquent que Temar est un monde non occupé découvert en 2150 à la limite de l’empire Klingon, et qu’il a semblé monde non remarquable. Une surveillance a débuté en 2172 mais n’a jamais rien donnée et a été oubliée jusqu’à récemment. En 2369, l’USS Lancaster à découvert ce qui semblait être des bâtiments archéologiques datant de la diaspora romulienne. Les données furent donc envoyées à l’académie scientifique vulcaine, et une équipe de 12 personnes fut dépêchée sur place suite à la découverte d’un temple vulcain, Starfleet s’engageant à procéder à un ravitaillement tous les 6 mois, bien que les vulcains refusèrent de communiquer leurs découvertes. Plusieurs vaisseaux vulcains ont visité Temar sur les 18 derniers mois, un message cryptés étant envoyé par l’équipe sur place toutes les semaines. Il y a 12 jours, un message prioritaire fut envoyé 5 jours avant la date prévue. Sevar se refuse à nous communiquer le contenu du message, mais nous devons malgré tout les accompagner et les assister. Au vu de la réactivité du gouvernement vulcain et le fait qu’un agent du V’Ket ait été envoyé, cela est intriguant et j’imagine dangereux.
Arrivés en orbite de la planète, j’ordonne un scan de la zone. Le Sous-Lieutenant Hosaka ayant du mal à calibrer les senseurs, je me vois contraint de l’assister, et nous identifions plusieurs formes de vie. la majorité de ces formes de vie est animale, mais nous détectons 3 formes de vie humanoïdes sur les 12 supposées vivantes. Je procède donc à un vol en rase-mottes avec les boucliers armés. Le Lieutenant Mengh souhaiterait que nous armions nos systèmes de combat, mais cela me semble prématuré. En survolant le campement, nous découvrons qu’il a visiblement subi une attaque.
Nous laissons le runabout en orbite et nous faisons téléporter à la surface par le Chef O’Brillant dans une clairière à côté du campement, conformément aux procédures et aux recommandations du Lieutenant Mengh et du Sous-Lieutenant Hosaka.

48283.2 Journal du Chef Médical, complément

Arrivés sur Temar, le Sous-Lieutenant Hosaka ressent des émotions néfastes assez fortes, des émotions que Sevar définit comme mauvaises. En nous dirigeant vers le campement, nous nous empêtrons les pieds dans des plantes, et le Lieutenant Mengh utilise son Bat’leth sans mon autorisation, en complète opposition à mes directives.
Une fois arrivé au site archéologique, le Sous-Lieutenant Hosaka demande à Sevar s’il est possible que ce soit un esprit vulcain « hantant » les lieux qui aurait été « dérangé » par l’exploration des ruines du temple. Je lui demande donc de se taire.
Nous découvrons un corps qui a été glacé (cause de la mort) il y a moins d’un jour, 3 corps brûlés intensément il y a quelques jours, 2 corps suffoqué/attaque de chaleur, et 2 autres corps qui ont été victimes de multiples coups contondants (attaqués avec des objets), soit 8 des 12 membres de l’expédition. Le Sous-Lieutenant Hosaka aurait tendance à identifier les attaques comme l’expression de pouvoirs psy.
Sevar nous explique qu’il y a 12 jours, Sebak, l’un des corps retrouvés, a envoyé un message pour dire que Sakor, le chef de l’expédition avait un comportement inquiétant et anormal. Sevar pense qu’il aurait pu trouver les travaux de T’Vel, une très ancienne haute reine du Shitahr, qui était connue comme une sorcière. Des savoirs extrêmement dangereux, auraient potentiellement été découverts dans un codex. T’lor nous présente Sevar comme l’un des plus grands psy vulcains.
Le Sous-Lieutenant Hosaka abreuve ensuite les vulcains avec des élucubrations sur des esprits désincarnés qui se vengeraient, il sera certainement nécessaire de lui rappeler les règles de protocole. Je lui signale que, si rien n’est impossible, nous nous attarderons d’abord sur les théories plausibles.
Après avoir parcouru une centaine de mètres en direction des collines nous identifions une vulcaine, T’shara victime d’un trauma neurologique. J’invite Sevar à lire dans son esprit, et il apparaît que T’Shara a subi une attaque psychique, et bien qu’elle ait tenté de résister, son esprit a été détruit. Demande à O’Brillant de la téléporter à bord du runabout, et de la mettre dans le module médical.
Ue fois arrivés aux collines, nous découvrons des galeries creusées. Alors que nous commençons à les explorer, nous tombons sur deux vulcains armés nous menaçant de leurs armes. Nous leurs expliquons que nous sommes les secours, mais ils se contentent de nous demander si nous sommes avec ou contre Sakor. Quand j’évoque l’académie vulcaine, ils tentent d’ouvrir le feu. Heureusement, le Sous-Lieutenant Hosaka et le Lieutenant Mengh réussissent à maîtriser nos assaillants. mais ils ressentent tous les deux un tentative mentale de prendre contrôle de leurs corps. Le Sous-Lieutenant Hosaka réussit à sortir l’un des vulcains par télékinésie et je demande au Chef O’Brillant de nous téléporter à bord du runabout.
Une fois en sécurité, Sevar nous explique qu’il a senti la rupture télépathique de quelqu’un qui lisait dans l’esprit de l’un des membres de notre groupe au moment de la téléportation. Sevar nous explique qu’il ne faut pas que que le codex quitte la planète, et que notre mission première est désormais de le récupérer, ou si cela se révèle impossible le détruire.
Le Sous-Lieutenant Hosaka propose un bombardement orbital, appuyé par le Lieutenant Mengh, mais je décide que cela notre dernière option.

48283.2 Journal du Chef Médical, fin

Après quelques recherchent, je rappelle que médicalement, il existe 3 substances qui influent les pouvoirs Psy:
- la Kironide, qui développe des pouvoirs tk au prix de séquelles physiques
- la Lexorine, qui protège du contrôle mental
- la Psilociline, qui baisse les capacités psy des individus.
Je prévois de synthétiser de la Psilociline sous forme de gaz, que nous pourrions ensuite téléporter au sein des galeries à l’intérieur d’une canisse qui libèrerai le gaz. Nous aurions des matchs de Lexorine et interviendrions de façon armée. Alors que mon plan est sur le point d’être accepté, le Sous-Lieutenant Hosaka nous propose d’utiliser du gaz soporifique à la place, ce qui est d’une logique sans faille et bien plus pratique.
Nous préparons tout de même des patchs de lexorine pour nous protéger du contrôle mental au cas où Sakor résisterai au gaz et je synthétise donc un gaz soporifique.
Nous téléportons donc à deux reprises une canisse de gaz soporifique, suite à une erreur du Chef O’Brillant et le Lieutenant Mengh, le sous-Lieutenant Hosaka, T’Lor et Sevar sont téléportés à l’entrée de la caverne.
Une fois à l’intérieur, ils découvrent Sakor et le dernier membre de l’expédition, tous les deux endormis. Sevar récupère le codex, et nous rapatrions tout le monde sur le runabout, plaçant Sakor en stase et les deux vulcains survivants sous surveillance. Nous repartons vers VMU-12.

Comments

FenrisLoup

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.