Star Trek : Étoiles brisées

Une tâche impossible

Étoiles brisées #2

Journal personnel du Commandeur Elcarth, Stardate 53462.9
Nous avons été convoqués à Starbase 153 par le Vice-Amiral Thol, pour une mission qu’il nous présente comme très simple, à proximité de la zone neutre, dans un secteur où nous intervenons régulièrement pour lutter contre la piraterie.
Nous devons accompagner le vaisseau cargo RG186 dans le secteur Tynari, à la limite Est de l’espace de la Fédération, pour environ deux jours de voyage.
Le secteur Tynari abrite deux planètes habitables, Tynara 3 et Tynara 4. Tynara 3 abrite une population de 2 milliards d’individus, mais la planète est en train de quitter son orbite, et est amenée à devenir inhabitable dans les prochaines années. Tynara 4 n’est pas peuplé de races intelligentes, et souffre de conditions climatiques extrêmes (tempêtes très fortes).

Le vaisseau cargo est au centre d’une mission jointe Tynari-Fédération visant à créer un réacteur climatologique afin de rendre le climat plus plaisant. Le cargo est donc occupé par des scientifiques tynariens et de la Fédération.
Nos runabouts étant en révision, nous n’aurons que des navettes pour exécuter notre mission, mais la réputation que l’USS Sakarya a acquis ces dernières semaines auprès des pirates devraient nous assurer une relative tranquillité de ce côté. Nous devons également accueillir l’ambassadeur Tynarien à notre bord.

Le pilote du Sakarya a récemment été promu et réaffecté, et nous recevons donc à notre bord le Sous-Lieutenant Lazris Tegan, une Trill non jointe en tant que nouveau pilote.
Le briefing du capitaine au senior staff fait état de l’absence de menaces attendues. Le capitaine Pike demande au Lieutenant Commandeur Serk et moi-même de l’accompagner pour rencontrer l’ambassadeur. Celui-ci semble très amical de prime abord, mais mon empathie réceptive me permet de détecter de réelles appréhensions de sa part quant à des manifestations tyraniennes en opposition au déplacement de la population de Tyrana 3 à Tyrana 4.
Lorsqu’il aborde le sujet, ces inquiétudes sont telles qu’elles débordent mes barrières. J’en informe le capitaine Pike et le Lieutenant Commandeur Serk dès la fin de la rencontre.

Nous tenons une soirée d’accueil en tenue d’apparat le soir même, et le capitaine ouvre la soirée d’un discours tout à fait approprié.

USS Sakarya, journal de l’officier médical, Stardate 53462.9
A ma prise en charge de l’infirmerie, celle-ci apparaît être dans un état de désordre complètement inadapté aux protocoles de Starfleet. J’ordonne donc à l’ensemble du personnel médical de rester en service jusqu’à ce que l’infirmerie soit conforme à ce qu’une infirmerie à bord d’un vaisseau de Starfleet doive être.
Le contrôle des dossiers médicaux de l’USS Sakarya me révèle que, contrairement à ce que le fonctionnement de l’infirmerie me laissait attendre, le personnel médical est très compétent. Toutefois, la source du problème semble être un certain nombre de manquements à la discipline, encouragés par l’ancien officier médical, et une propension aux « blagues ». Je fais immédiatement un rapport au capitaine Pike.

Journal personnel du Commandeur Elcarth, Stardate 53463.1
La dernière journée et demie de voyage s’est très bien passée, mais nous recevons un message de détresse à 1,2 années lumière de Tynara 4.
Un vaisseau de transport est attaqué par des pirates et fait un appel à tous les vaisseaux susceptibles d’aider.
Une fois sur place, nous détectons un vaisseau de 500m de long et deux petits vaisseaux de 50m de long en train de l’attaquer à 0,25 années lumière de nous. Nous relevons également une ionisation qui va rendre les scans de plus en plus difficiles.
Nous laissons un peloton de sécurité dans le cargo et maintenons une liaison constante avec eux. Le capitaine Pike charge nos scientifiques de trouver un moyen de dé ioniser la zone.

Quand nous sommes à 9m47 d’eux, les deux attaquants partent dans deux directions différentes. Nous déterminons que le champ de ionisation est dû à des balises placées en octaèdre, nos lectures de senseurs passent au travers du champs et nous repérons le vaisseau attaqué qui n’a pas d’identifiant IFF. Le capitaine Pike ordonne au Lieutenant-Commandeur Prin de détruire 5 des 6 sondes et de téléporter la dernière, puis de s’approcher pour avoir des scans plus nets. Le champ devrait du coup se dissiper assez vite.

Malheureusement, le Sous-Lieutenant Tegan ne réussit pas à éviter toutes les mines (non détectées de prime abord), ce qui occasionne des dégâts structurels et des dégâts aux boucliers. Il apparaît que le "cargo attaqué » est un Oiseau de Proie Klingon, mais il est peu crédible, au vu de la présence de chasseurs et de l’âge du vaisseau, qu’il soit piloté par des Klingons. Le capitaine Pike ordonne de détecter les mines, de s’extraire et d’ouvrir le feu sur le vaisseau Klingon. Le Lieutenant Commandeur Prin a réussi à déterminer la position des mines, mais le Sous-Lieutenant Tegan, en touche malencontreusement une autre.
Heureusement le Lieutenant Commandeur Hosaka a annulé la mine en utilisant ses capacités psi. Nous continuons le combat mais le vaisseau ennemi fuit après avoir été touché aux nacelles plasma. C’est à ce moment que nous réalisons que le RG186 ne répond plus à nos appels. Le capitaine Pike annule donc la poursuite et nous retournons vers le RG186.

  • USS Sakarya, journal de l’officier médical, Stardate 53463.1*
    Traitement de nombreuses ecchymoses suite à l’affrontement avec un Oiseau de Proie Klingon.
    Après les 40 minutes nécessaires à notre retour, et un scan du RG 186 qui nous informe d’une ionisation due à des dégâts sur les moteurs, ainsi que des dégâts sur la coque et aux boucliers, nous envoyons une équipe médicale à bord, encadrée par une équipe sécurité. Le cargo a été attaqué par un pirate, mais ils ont configuré le déflecteur pour abîmer leur agresseur. Nous traitons 11 blessés, 2 fractures, 4 traumas et 5 brûlures au plasma.

Journal personnel du Commandeur Elcarth, Stardate 53463.1, complément
Le Lieutenant Moglax et le capitaine règlent les torpilles pour repérer les fuites de plasma.
Ephestus, le responsable du moteur climatologique, est très contrarié par la situation. Le Capitaine Pike, le Lieutenant Commandeur Hosaka et moi-même regagnons l’USS Sakarya et interrogeons l’ambassadeur Tynarien. Il ne nous apprend rien de nouveau et nous dit simplement qu’il est possible que les évènements soient du fait des contestataires tynariens.
Après un contrôle du réacteur climatologique par Ephestus, il apparaît que celui-ci a été saboté et qu’il manque une pièce. Cependant Ephestus peut la reconstruire sans trop de difficultés et le Capitaine Pike nous demande à Ephestus, au Lieutenant Commandeur Serk, au Lieutenant Commandeur Hosaka et à moi-même de ne pas divulguer cette information.
Nous changeons le plan de vol, sans tenir les équipages au courant et le Lieutenant Moglax surveille toutes les émissions sortantes du vaisseau.

Nous arrivons sur Tynara 4 et détectons les 2 chasseurs croisés précédemment embusqués du côté de la planète opposé à notre supposée arrivée, nous faisant surgir juste derrière eux. Les vaisseaux se sauvent.

Nous voulons faire en sorte de poser le cargo, mais la planète subit une tempête qui devrait durer des semaines selon les estimations des scientifiques de la mission jointe. Sur la proposition du Lieutenant Moglax, le Capitaine Pike décide d’utiliser le rayon tracteur pour descendre le réacteur.

Nous installons trois pylônes sur lesquels nous plaçons des rayons tracteurs, puis nous les descendons sur la planète. Le pilote du cargo étant blessé, nous envoyons l’enseigne Neym Les le remplacer, et mettons en place un champ avec des torpilles quantiques que nous éparpillons de façon à créer un champ de mines.

Pendant que nous descendons le réacteur, l’Oiseau de Proie apparaît, mais se fait surprendre par les 20 torpilles quantiques, et s’il a le temps de nous tirer dessus, les boucliers absorbent les dégâts sans difficulté. Nous recevons au même instant un appel d’un homme d’Hosaka comme quoi l’un des scientifiques tynariens, Lure, l’attaque.
Le Capitaine Pike, le Lieutenant Commandeur Hosaka, un agent de sécurité et moi même nous téléportons.

Je soigne l’agent et indique que je préfèrerais que nos phaseurs soient réglés sur « assomer ». Pendant ce temps, l’agent de sécurité repère une bombe et, lorsqu’il essaye de la scanner, se fait désintégrer par Lure. Je me dirige vers la bombe et la scanne, nous permettant d’identifier totalement son fonctionnement, pendant que le Lieutenant Commandeur Hosaka et le Capitaine Pike maîtrisent Lure. Ayant pleinement conscience de mes limitations en matière de déminage, j’appelle le Lieutenant Commandeur Hosaka afin qu’il utilise ses pouvoirs psy pour désactiver la bombe, ce qui nous permet de la téléporter immédiatement et elle explose dans l’espace.
Je scanne Lure et remarque tout son historique médical, ce qui s’avère complètement inutile. Il avait un communicateur et un phaseur de type 2 sur lui.
Les Scientifiques finissent de monter le réacteur climatologique, pendant qu’Ephestus, assisté par le Lieutenant Moglax, monte la pièce manquante. Tout semble fonctionner conformément aux estimations des scientifiques de la mission jointe.

Journal personnel du Commandeur Elcarth, Stardate 53463.2
J’ai proposé au capitaine Pike de former le Lieutenant Commandeur Hosaka aux méthodes Psi/zen vulcaines, lui permettant peut être d’acquérir la réserve et le calme qui semblent lui manquer quant à leur usage.

Comments

FenrisLoup

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.