Star Trek : Étoiles brisées

Anneau de feu

Étoiles brisées #1

Journal du Chef Médical, Star date 53431.4
Le capitaine Pike m’a chargé d’étudier les dossiers médicaux des membres de nôtre futur équipage. (Voir liste ci-jointe)

Journal Personnel du Commandeur Elcarth, Star date 53431.4
Depuis que la guerre contre le Dominion a pris fin, je suis affecté sur l’USS Felicity, un Runabout dans le secteur Otorin. Sous les ordres du Capitaine Pike, je fais partie du personnel de commandement d’un futur équipage de vaisseau, l’USS Sakarya, qui nous sera délivré dans deux semaines afin d’assurer des missions de défense et de renseignement. Ce fut l’occasion de retrouver d’anciens compagnons qui ont vu le conflit avancer leur carrière. Ainsi, le Lieutenant Commandeur Serk est officier en second, le Lieutenant Moglax est chef ingénieur, et le désormais Lieutenant Commandeur Hosaka est chef de la sécurité. Deux personnes avec qui je n’ai jamais servi auparavant, le Lieutenant Commandeur Prin Ajan, un bajoran qui sera notre chef tactique, et le Sous-Lieutenant Trax, un dénobulien qui sera notre pilote.
Pour l’instant, nous nous trouvons à 2 heures de Thêta Marroquin, une naine blanche, et le Felicity est chargé de récupérer des minéraux non-réplicables au centre de recherche Metzov, qui se trouve également à deux heures de distance.
L’administrateur de la station, M. Bonn, nous contacte et nous propose de participer avec lui a un diner composé d’aliments non-répliqués. Après avoir raccroché, le capitaine décide de rappeler, et la communication s’interrompt brutalement. Le Lieutenant Moglax détermine qu’il n’y a plus d’émission de la part de la station Metzov. Le Lieutenant Commandeur Serk pense que la coupure est due à un phénomène physique, et le Lieutenant Commandeur Hosaka repère un champ physique autour de la station.

Journal du Chef Médical, complément, Stardate 53431.4
La station de recherche de minéraux Metzov n’émet plus de communications, et on détecte un champ physique l’entourant. Un scan de la station révèle la présence de 180 formes de vie, l’absence d’énergie, des problèmes gravitationnels ainsi qu’un niveau de CO2 en rapide augmentation. J’informe notre équipage dans le détail des symptômes relatifs à l’empoisonnement au CO2 et qu’il serait préférable que les personnes à bord de la station Metzov meurent de froid. Les registres de la station font également état de 183 personnes à bord. L’USS Felicity ne nous permet pas de mettre en place une véritable zone de traitement appropriée au nombre de victimes probables.
Arrivons et faisons le tour de la station, champ subspatial autour, 180 personnes à bord, pas d’énergie, niveau de CO2 en augmentation, et problèmes gravitationnels. Je fais le détail de l’empoisonnement au CO2, il manque 3 personnes.
Le Capitaine Pike charge le Lieutenant Moglax et le Lieutenant Commandeur Serk de contrôler l’état technique de la station à l’ingénierie principale. Le capitaine, le Lieutenant Commandeur Hosaka et moi-même sommes chargés de mettre en place une zone de soin la où le plus grand nombre de formes de vie sont rassemblées. Je prends l’initiative de synthétiser une drogue nous permettant de fonctionner en haute gravité pendant que le Lieutenant Moglax protège un tricordeur et un phaseur par équipe des effets du champ de la station, vraisemblablement responsable de la disparition de l’énergie sur la station.
Après avoir été téléporté sur la station, nous réalisons que la gravité est non seulement plus lourde et à 90°. Le Lieutenant Commandeur Hosaka se blesse et nécessite des soins suite à de sévères contusions. Le Capitaine m’ordonne de procéder aux soins possibles sur le personnel présent pendant que le Lieutenant Commandeur et lui-même partent à la recherche de l’administrateur Bonn. Je relève 7 cas de traumas légers et une rage de dents non-traitée.

Journal Personnel du Commandeur Elcarth, complément, Star date 53431.4
Il apparaîtra ensuite que le Lieutenant Commandeur Serk et le Lieutenant Moglax ont rencontré une équipe en ingénierie et ont déterminé que le cœur des réacteurs était en surchauffe, et qu’il s’avérait nécessaire de l’éjecter. La zone dans laquelle ils se retrouvèrent présentait un niveau de radiation élevé, et permit d’identifier la zone d’apparition des troubles concernant la station, un laboratoire. Le Capitaine et le Lieutenant Commandeur Hosaka de leur côté, ayant rencontré l’administrateur ont déterminé que l’augmentation de la gravité avait suivi une réaction au niveau des senseurs avant. Visiblement les détails ne nous serons jamais communiqués.

Journal du Chef Médical, complément, Stardate 53431.4
Le Lieutenant Commandeur Hosaka vient me chercher car 3 scientifiques sont blessés au niveau des laboratoires sont blessés. Le Capitaine Pike m’informe qu’ils sont en train de tenter d’éjecter le réacteur et qu’il faut sortir les scientifiques de la zone avant l’éjection. Je me porte donc volontaire pour aller les chercher. A l’approche de la zone, le scan m’indique une quantité extrêmement élevée de radiations polaron, extrêmement dangereuses. De plus, les variations du sous-espace créent un effet de désorientation marqué. Le repérage des victimes, et idéalement de leurs datapads a donc été rendu particulièrement délicat. Malgré l’irradiation massive et la désorientation dont j’ai souffert, j’ai trouvé les scientifiques dans un état d’irradiation létale, tous les trois inconscients. Incapable dans mon état d’extraire les victimes, condamnés à très court terme, je me contentai de saisir un datapad en bon état avant de sortir du laboratoire. Le datapad a été remis au Capitaine Pike, qui m’interdit toute consultation des informations contenues dessus. Ma nature hybride me permit de faire face aux radiations avec un simple traitement pour booster mon système immunitaire (voir détail ci-joint). A mon retour, le Lieutenant Commandeur Hosaka coupe les attaches pour éjecter la zone. L’éjection du laboratoire permet à la station d’avoir à nouveau accès à leur réseau énergétique. Nous réalisons que lors des différentes tentatives de ralentir l’explosion du réacteur, le Lieutenant Moglax est gravement blessée suite à une décharge d’énergie. Je reçois l’ordre de me téléporter avec le Lieutenant Moglax à bord de l’USS Felicity et de la soigner, puis de travailler sur une méthode pour traiter l’irradiation aux polarons. Je place le Lieutenant Moglax sur un biobed, et me mets au travail, (voir documents relatif au traitement des radiations polaron ci-joints).
L’USS Quatermaine arrive à proximité de la station Metzov et extraie les survivants.

Journal Personnel du Commandeur Elcarth, complément, Star date 53431.4
Il apparaît que, prenant la relève du Lieutenant Commandeur Serk et du Lieutenant Moglax, le Lieutenant Commandeur Hosaka s’est téléporté à bord du vaisseau et a ouvert le feu de façon contrôlée sur le réacteur, afin de percer la coque et d’étouffer l’incendie.
Le capitaine nous a apprit que les causes de l’accident étaient classées top secret et qu’il était nécessaire de scanner le laboratoire, mais absolument interdit de consulter les résultats du scan, bien qu’il eu besoin de rappeler le Lieutenant Moglax à l’ordre.
Néanmoins, il est à noter que la guerre contre le Dominion, et les traumatismes qui ne manquent certainement pas de l’accompagner n’ont en rien entamer notre capacité à travailler ensemble efficacement.

Comments

FenrisLoup

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.